Recherche

Thiers

Un peu d’histoire...

Etagée sur les flancs du ravin où coule la Durolle, une vue magnifique sur la grande Limagne et les monts Dômes, de vieux quartiers, méritent d’attirer le touriste à Thiers.

Ce sont les eaux de la Durolle qui ont fait la fortune de Thiers. Les industries du papier et des couteaux fabriquent depuis le 15ème siècle et si la première a presque disparu, la seconde maintient le renom de la cité.

La ville s’établit d’abord sur la rive gauche de la Durolle, autour de la petite église du Moutier pillée et incendiée par les Francs en 532 dont Thierry 1er, fils de Clovis en fut le chef. Elle se relève de ses ruines tandis que l’évêque de Clermont, Avitus, bâtit un sanctuaire sur l’autre rive, autour du tombeau du martyr Saint Genès. Plus tard, un château fort est édifié près de cette église et, dès lors, la ville se développe sur la rive droite ; elle devient le siège d’une baronnie.

La fabrication de coutellerie y est présente depuis 6 siècles. Les documents ci dessous (en ancien français : avis aux amateurs !) présentent le règlement de 1582 , qui sera modifié en 1614, des couteliers thiernois en exécution des lettres de chartes accordées par Henri III